L R AS Publié le vendredi 6 mars 2020 - n° 312 - Catégories : Japon, Asie

Les effets du coronavirus se déplacent sur la Corée du Sud et sur le Japon

Le développement du coronavirus au Japon et en Corée du Sud pourrait avoir des effets sur l'approvisionnement en matériaux solaires. Ces deux pays produisent surtout de la pâte d'argent et des tissus pour la sérigraphie.

Or, il s'agit de produits technologiques difficiles à trouver chez d'autres fabricants en peu de temps.

Les fabricants taïwanais de panneaux pourraient également voir leur livraison de composants et de matériaux interrompue en provenance de Chine : 90 % de leurs composants et matériaux liés au photovoltaïque sont achetés en Chine. Or, les fabricants chinois livrent en priorité leurs compatriotes fabricants de panneaux qui ont une demande bien plus importante.

Digitimes du 4 mars

NDLR Ceci signifie que la filière photovoltaïque ne s’est pas encore remise en Asie. L’épidémie s’atténue en Chine, mais parait encore vivace au Japon et surtout en Corée du Sud.

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"